Conseils entretien plantes aquatiques

EAU

Il convient de donner la préférence à l'eau des ruisseaux, des rivières ou de puits. Cela n'est malheureusement pas toujours possible et l'eau provient le plus souvent du robinet. L'eau ne doit pas être polluée et le courant doit être faible, les plantes aquatiques aiment les eaux calmes.

TERRE

Elles se contentent généralement de toutes les terres argileuses peu calcaires. Les meilleures sont celles de jardins, de prairies, d'alluvions ou bien encore du terreau très bien décomposé. Ne jamais ajouter d'engrais ou de fumier, cela favorise le développement du feuillage au détriment des fleurs.

 Schéma aquatique 2

RUSTICITÉ

Elles sont toutes rustiques et redoutent nullement le froid à l'exception des EICHHORNIA crassipes (Jacinthes d'eau) qui ont besoin d'être hivernées.

Elles ne demandent aucun soin spécial durant l'hiver. Dans un bassin, il faut seulement veiller à laisser toujours au moins 10 cm d'eau entre la glace et la terre. Il faut donc relever le niveau de l'eau au maximum. La plupart des plantes aquatiques fanent à l'automne et le feuillage disparaît l'hiver comme pour la plupart des plantes vivaces.

Schéma aquatiques 2

PLANTATION

Elle s'effectue généralement de mai à la fin de l'été. Les plantes de lieux humides (berges) peuvent être plantées de septembre à mai. Il faut veiller dans tous les cas à bien ancrer les racines dans le sol, particulièrement pour les nénuphars.

Bassin

Un sol artificiel d'au-moins 20 cm d'épaisseur, des caissettes ou tout récipient bois ou plastique de 30 cm x 30 cm minimum et de 20 à 25 cm de hauteur, suffisent à la plantation. Recouvrir la surface du récipient de sable, de gravillons ou de galets pour éviter que l'eau ne devienne boueuse.

Étangs ou pièces d'eau profondes

Dans des pièces d'eau naturelles : lacs, étangs, mares, etc... dont le niveau d'eau ne peut être facilement abaissé, des Nénuphars et d'autres aquatiques pourront être plantés dans des paniers, caissettes, tontines, sacs en toile que l'on laissera couler au fond. La plante se fixera elle-même dans la vase avant que le contenant ne soit complètement désagrégé. Un moyen, encore plus simple et qui réussit parfaitement, est de fixer un objet lourd à la racine de la plante ou de l'envelopper dans une plaque de gazon et de jeter le tout dans l'eau à l'emplacement désiré.

Des plantes aquatiques sans bassin

C'est facilement réalisable et économique ! Il suffit de cultiver quelques jolies aquatiques dans une moitié de tonneau par exemple, enterré à demi dans un coin de pelouse ou posé sur un balcon ou une terrasse. Tout récipient de ce type peut être utilisé en pierre, bois, etc. Ceux en plastique conviennent d'être enterrés au maximum et les rebords pourront être masqués par des plantes et des galets. La technique est simple; il faut respecter les hauteurs minimales de 25 cm de terre recouverte de gravillons et de 20 à 25 cm d'eau dont le niveau sera maintenu constant. Le modèle vous indique un choix de plantes adaptées à cette utilisation.

img