Jardin de fainéant

L’achat le plus important : La chaise longue !!!!
Faut pas se tromper, vous aller y passer beaucoup de temps…


Vive la proximité !

Les plantes, c’est souvent comme la voiture. On n’y connaît rien et quand on doit y passer et on a toujours peur de se faire plumer! Sauf bien sûr si la confiance existe. Alors vive la proximité ! Bien sûr rien n’est gratuit, mais dans les 2 cas, réfléchir et s’informer sont 2 verbes qui vont vous rendre la vie plus agréable et à moyen terme, vous faire faire des économies importantes. Dans le cas des plantes, deux manières d’aborder le sujet, ou plutôt deux jardiniers potentiels :

Le courageux - 2 profils :

celui qui achète sachant pertinemment que ses plants vont pousser rapidement et qu’il va devoir, dès la 2 ou 3ieme année, démarrer le bal des remorquées vers la déchetterie. C’est souvent celui qui veut rapidement voir disparaître son voisin ou sa voisine de son paysage.

L’autre (le pseudo économe) qui achète, au hasard des promos et des étiquettes aguichantes, les plantes proposées dans les rayons de sa grande surface favorite. Petit détail : les hauteurs et largeurs sont à coup sûr fortement minimisées.

Toute plante qui ne coûte pas cher et qui présente déjà une dimension ‘respectable’ est une plante qui pousse vite. La réglementation concernant les haies entre voisins est que celles-ci ne doivent pas dépasser 2m. Pas cher, pas sûr !! Quelques années plus tard, le taille-haie (vous avez remarqué ce sont souvent les même qui vendent les haies, et les ustensiles qui vont avec…), la remorque et évidemment le carburant qui va avec. C’est beau le courage !

Trois “petits” inconvénients:

  • Tous ces déchets sont refilés à la collectivité qui doit évidemment les retraiter
    et tant pis pour les fainéants, ils devront casquer aussi !
  • Le bilan carbone... il est désastreux !
  • Le temps! Ca c’est pas grave, fallait réfléchir avant !

Le fainéant - 2 profils aussi:

  • Il vit en appartement. 2, 3 plantes vertes et le tour est joué !
  • Il veut vivre en maison individuelle avec un petit jardin sympa autour.
    Il s’informe, réfléchit avec un bon professionnel à ses vrais besoins et compte tenu de la diversité végétale, choisit de mettre “la bonne plante au bon endroit” !

Un bon travail du sol, une plantation dans les règles de l’art, un paillage pour éviter les arrosages et plantes indésirables et le tour est joué. Vous allez me dire que tout ça c’est beaucoup pour un fainéant. Je vous l’accorde, mais pas tant que ça ! Les copains, c’est aussi fait pour ça ! Ou bien il s’adresse à un paysagiste compétent. C’est là qu’intervient l’achat le plus important : La chaise longue !!!! Faut pas se tromper, vous aller y passer beaucoup de temps…

Une haie de fainéant

Sauf situation fatale, une plante ne s’arrête jamais de pousser. Il en existe qui après 10, 15 ans de végétation vont, dans une situation bien précise, pousser à 2.5m ou peut être 20m. Cette taille dépend aussi de l’exposition et de la nature du sol. Lorsqu’une plante devient adulte, sa croissance diminue. Une haie sans taille haie, sans bruit pour ses voisins le samedi matin, sans venir déranger la nidification de nos petits amis, sans polluer l’atmosphère par ses interminables aller-retour vers la déchetterie la plus proche, ça existe. Encore faut-il avoir la volonté de s’y intéresser.

Une haie qui va pousser entre 1.8 et 2.5m, ça existe aussi ! Sauf cas extrême, votre voisin ne vous en voudra jamais que la haie dépasse la réglementation, si celle-ci est belle et si vous lui foutez la paix ! De la diversité, des fleurs toute l’année, c’est possible encore faut-il en avoir réellement envie. Sans compter que moins vous interviendrez brutalement sur votre jardin, plus celui-ci s’équilibrera et plus vous userez votre chaise longue. Un vrai challenge !