test 8 CERCIS à partir de 25.00€ aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

8 CERCIS régulièrement à la vente sur la pépinière

Les CERCIS ou gainiers sont des arbres ou arbustes originaires du bassin méditerranéen, de Chine ou d’Amérique du Nord, Parmi ceux-ci, il y a notamment le fameux ‘Arbre de Judée’ ou CERCIS siliquastrum, venant de l’Est méditerranéen. Il pousse à la lisière de forêt, parfois en zones relativement sèches.  Ce petit arbre à couronne étalée ne dépassant pas 5m de hauteur est d’un grand intérêt ornemental et par sa taille modeste peut très bien être utilisé aussi dans des petits jardins. Sa forme en fait un excellent parasol pouvant être planté relativement proche des habitations. 

Les fleurs apparaissent en premier au début du printemps. Elles sont groupées par groupes de 3 à 6. D’une longueur d’1 à 2 cm, leur couleur est d’un rose magenta remarquable.  Il existe un cultivar à fleurs blanches (CERCIS siliquastrum ‘Alba’). Les fleurs du CERCIS siliquastrum apparaissent sur le bois âgé de plus d’un an. 

Les feuilles en forme de cœur sont très originales. D’abord cuivrées, elles virent au vert foncé durant toute la période estivale. En automne, le CERCIS siliquastrum prend des teintes nuancées de jaune et d’orange.

Le CERCIS siliquastrum se plait particulièrement bien en terrain calcaire, mais peut aussi très bien accepter les terrains légèrement acides de Bretagne. Le système racinaire est peut dense mais relativement profond. Le CERCIS siliquastrum supporte sans problème des températures basses compte-tenu de son origine. Plus surprenant, il supporte plutôt bien aussi le bord de mer. Pas directement en première ligne, mais c’est un excellent petit arbre qui se plaira en second rideau.

Originaire du centre de la Chine, le CERCIS chinensis présente un peu les mêmes caractéristiques que le silicastrum. La couleur de la fleur est encore plus marquée.

Autre CERCIS très intéressant le CERCIS canadensis ‘Forest Pansy’. En fait, l’espèce endémique provient plutôt d’une zone entre la Floride et le New-Jersey. S’il est d’une croissance plus rapide que les autres CERCIS, pouvant atteindre 6 ou 7 m de hauteur et presqu’aussi large, le CERCIS canadensis ‘Forest Pansy’ a un bois cassant. Il sera donc à réserver aux espaces protégés des vents. Ce qui l’éloigne forcément du bord de mer. Les feuilles cordiformes sont aussi plus grandes de 6 à 12 cm de longueur. Elles sont rouge très lumineux au printemps pour virer au pourpre jusqu’en automne. Les fleurs apparaissant sur le tronc avant le débourrement sont rose pourpré. 

Le CERCIS canadensis ‘Forest Pansy’ supporte également bien des périodes assez longues de sécheresse et aussi évidemment ne pose aucun problème de rusticité. C’est assurément l’un des plus bels arbres pourpre qui existe. Il a juste cet inconvénient de fragilité structurelle le réservant aux espaces protégés des vents.  


  • Collection : CERCIS à la pépinière