test ✿ 53 CLEMATIS à partir de 16.50€ aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

53 CLEMATIS régulièrement à la vente sur la pépinière

Les CLEMATIS, clématites en Français, forment un genre de plantes excessivement vaste. Les plus connues sont évidemment les clématites grimpantes ligneuses persistantes ou caduques mais certaines sont des vivaces, disparaissant l’hiver. Il en existe environ 250 espèces dans le monde. Elles tirent leur succès de leurs exceptionnelles floraisons d’une grande diversité de formes et de couleurs. Certaines se suffisent à elles-mêmes telles la CLEMATIS armandii. D’autres viendront en complémentarité d’une autre plante, en association par exemple avec des rosiers. Mais aussi en association d’autres grimpantes, telles des glycines ou des bignones. Cette complémentarité permet d’élargir la durée de floraison d’une scène dans un jardin où encore plus subtil, d’apporter des fleurs de clématites en harmonie avec d’autres plantes en fleur. Trop peu utilisées, les clématites sont d’une utilisation illimitée. Elles permettent d’appréhender le jardin en 3D, Garnir un arbre, une gloriette, une pergola ou une ganivelle, il y a toujours une multitude de solutions, de couleurs pour s’harmoniser avec l’environnement.  

Dans la gamme des clématites à grand développement, pouvant atteindre 8 à 10 m, il y a bien sûr les CLEMATIS montana, clématites originaire de Chine. A petites fleurs blanches à l’origine, il y a maintenant de nombreux cultivars dont les fleurs sont plus grandes (CLEMATIS montana ‘Grandiflora’) ou tirant sur un rose foncé (CLEMATIS montana ‘Tetrarose’ ou CLEMATIS montana ‘Maileen’). Les fleurs s’épanouissent en avril. Plus tôt en mars, fleurit l’extraordinaire CLEMATIS armandii, la clématite persistante du père Armand originaire de  Chine, délivrant une superbe floraison immaculée blanche très agréablement parfumée. Il existe aussi une version à fleurs roses la CLEMATIS armandii ‘Apple Blossom’.

Plus petite mais aussi persistante, la CLEMATIS ‘Avalanche’ porte bien son nom en se couvrant de petites fleurs blanches. C’est une petite clématite adaptée aux espaces restreints.
Et puis il y a une gamme extraordinaire de clématites à grosses fleurs qui peuvent investir des plantes de 1 à 6 m de hauteur. 

Certaines ne fleurissent qu’une fois durant le printemps, même si certaines pourront refleurir si on les rabat après leur première floraison. Certaines même sans taille refleuriront en fin d’été telle la CLEMATIS jackmanii ‘Superba’. Parmi les hybrides forts nombreux, beaucoup ont de très grandes fleurs quasiment plates, simples ou doubles et même maintenant avec de multiples pétales, telle la CLEMATIS ’Multiblue’ .

Une clématite précoce, fin mars début avril, la clematite alpina ou clematite des Alpes nous enchantera de ses petites fleurs retombantes bleu lavande. Une vraie explosion de fleurs sur un bijou d’élégance.
Et puis il y a les CLEMATITES d’été avec notamment les CLEMATIS viticella dont les fleurs sont en général plus petites mais très nombreuses. Peut-être un peu moins spectaculaires que celles de printemps, ces clématites sont n éanmoins très intéressantes, notamment en association avec d’autres arbustes tels que des rosiers à grosses fleurs en contraste de formes et de couleurs.  
Les clematites en général se développent en s’accrochant avec des vrilles.

Et puis il y a aussi les clematites vivaces également magnifiques, telles la CLEMATIS heracleifolia ‘Côtes d’Azur’ formant un buisson de fleurs bleues pouvant atteindre 1 m dans tous les sens. Ou la CLEMATIS recta ‘Purpurea’ dont le port érigé mérite un petit support. Le feuillage est pourpré sur une floraison très élégante blanche.
On ne peut pas passer à côté des clématites de sous bois couvre-sol, telle la CLEMATIS ‘Mrs Robert Brydon’ aux tons bleu doux.

 

 


  • Collection : CLEMATIS à la pépinière