test 1 ARTICHAUT régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 ARTICHAUT régulièrement à la vente sur la pépinière

L'artichaut, Cynara scolymus, est une plante dicotylédone fait partie de la famille des astéracées, probablement originaire du bassin méditerranéen. Ce cousin du chardon et surmonté d’un bouton de fleur comestible qui ressemble à une pomme de pin. Consommé depuis l'époque romaine, on le signale pour la première fois en Europe à la Renaissance. C'est vers 1810 que fut créé et développé, par un agronome de la région parisienne, le gros "Camus de Bretagne", devenu aujourd'hui l'artichaut le plus consommé. Formé de feuilles à la base charnue, il peut atteindre 500g.

On le consomme souvent jeune, alors que le cœur n'est pas complètement développé. Les têtes sont récoltées quand elles sont encore fermées et que les écailles extérieures se desserrent légèrement. Il existe deux familles : les artichauts blancs et les artichauts violets.

Parmi les artichauts blancs (qui sont pourtant verts) on trouve :
  • le "Camus de Bretagne", vert clair aux feuilles rondes, courtes et serrées,
  • le Macau, aux feuilles longues et plus étroites
  • le Blanc d'Espagne, petit, vert pâle et de forme conique.


Parmi les artichauts violets : le plus connu est le "violet de Provence" aux feuilles ourlées de violet. On attribue à cette plante un effet appétissant, digestif et anticholestérol. L'acide dicaféylquinique qu’elle contient, stimule le métabolisme du foie et de la vésicule biliaire. Ainsi les feuilles sont aussi utilisées dans les jus, les thés et les teintures.

Pour sa mise en terre, privilégier les sols riches en humus, profonds, frais, mais bien drainés, car cette plante craint le gel.
L’exposition n’est pas un critère majeur, mais l’artichaut préfère croître au soleil. La saison de plantation se situe le printemps, entre mars et mai. Avec son grand développement, le feuillage comme les racines de l’artichaut vont prendre beaucoup d'espace. Il faut donc prévoir au moins 1 m² de surface et il sera difficile de le cultiver en pot (à moins de posséder de grands bacs). Cette plante peut rester longtemps au même endroit. Il convient de la traiter comme les autres plantes vivaces, en l'arrosant de façon suivie durant les semaines qui suivent la plantation, ainsi qu’en cas de forte chaleur. Appréciant les sols riches en humus, l’artichaut a besoin d’apports de matière organique: fumier bien décomposé en Aout-Septembre et compost Mars-Avril.

Plante peu rustique l’artichaut a besoin d’être protégé en saison froide, mais ne nécessite pas de taille régulière.
Pour ce faire, il suffit simplement de couper la base des tiges juste avant l’hiver, à l’aide d’un sécateur. Le semis de l’artichaut est possible, mais il est plus facile de le multiplier en repiquant des œilletons.

À part les pucerons noirs, les attaques de maladies et parasites sont assez rares. Même nombreuse, leur présence n’endommagera pratiquement pas la plante qui restera tout aussi productive. En guise de parade, il est toujours possible de pulvériser de l'eau très légèrement savonneuse.
La récolte des artichauts s’effectue avant la floraison, quand les bractées du sommet commencent à s’écarter. On pourra alors stocker les têtes 1 semaine dans le bac à légumes du réfrigérateur, et plusieurs mois au congélateur ou en bocaux.


  • Collection : ARTICHAUT à la pépinière