test 1 Terreau régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 Terreau régulièrement à la vente sur la pépinière

Dérivé de terre avec le suffixe “-eau”, en ancien français terral, le terme terreau dans l’ancienne langue a le sens de terrein. Le terreau est un milieu de culture naturel ​​dans lequel on fait pousser des plantes, des herbes et des légumes dans un pot ou un autre récipient durable. La première utilisation enregistrée du terme “potting soil” provient d'un numéro de 1861 de l'American Agriculturist.

Le terme “terreau” qui était initialement synonyme d'« humus » tend à ne plus désigner que des suppléments horticoles apportés au sol des cultures, éventuellement vendus en sacs plastiques.

Le terreau est formé de terre végétale enrichie de produits de décomposition (fumier et débris de végétaux décomposés) qui apportent la matière organique. Il est utilisé pour les cultures potagères ou horticoles.

Le plus souvent, le terreau est soit à base de tourbe (avec du calcaire) soit à base de fibre de coco. Les ingrédients supplémentaires utilisés dans le mélange peuvent inclure du sable, de la perlite et du gravier (pour améliorer le drainage) et de la vermiculite (pour augmenter la rétention d'eau).

L'engrais (sous forme de compost, c'est-à-dire la moisissure des feuilles, le compost d'écorce ou le compost de champignon recyclé) n'est généralement pas ajouté, ou seulement en très faible quantité, au terreau utilisé pour les boutures et les semis car de grandes quantités d'engrais sont trop agressives pour eux. Il est cependant utilisé pour les plantes plus grandes dont les pots seront plus grands.

Malgré son nom, peu ou pas de terre est utilisée dans le terreau car il est considéré comme trop lourd pour la culture de plantes d'intérieur.

Chaque terreau a ses qualités et son utilité :
Le terreau pour jardinière est très riche en humus et très filtrant pour éviter l'excès d'eau dans les jardinières.
- Le terreau pour rosiers (très proche du terreau pour plantation) est riche en humus et en fumier. Il facilite l'enracinement. Il doit être mélangé à la terre au moment de la plantation.
- La terre de bruyère est un terreau classique qui a été acidifié par la suite afin de convenir aux plantes de terre de bruyère comme le rhododendron, le camélia, l'azalée
- Le terreau universel et le produit passe-partout qui s'adapte à tous les types de cultures. Il est la parfaite solution pour les amateurs qui se lancent dans le jardinage.
- Le terreau horticole est riche humus en oligo-éléments et en fumier. C'est le terreau par excellence pour les plantations au potager. L'apport en azote, phosphore et potasse est idéal pour réussir à cultiver ses légumes.
- Le terreau plantes vertes est un plus gras et riche en humus.
- Le terreau spécial rempotage est un terreau de complément. Il peut être rajouté au terreau universel.
- Le terreau pour orchidées est principalement fait d'un mélange d'écorces et de pouzzolane, ou de perlite.
- Le terreau pour cactées est composé de 70% de sable en plus du terreau classique.

En fonction de la période de floraison et/ou de repos végétatif de vos plantations, il est bon de savoir quand utiliser le terreau pour une meilleure assimilation. On utilise du terreau lorsque vous rempotez vos plantes d'intérieur et d'extérieur, en pot ou en bac. Si la plupart des plantes peuvent pousser sans terreau, leur apporter un substrat de qualité leur permet en revanche de pousser et de se développer dans des conditions optimales et donc de donner le meilleur d’elles-mêmes. Grâce à sa valeur nutritive, le terreau apporte les nutriments dont la plante a besoin.


  • Collection : Terreau à la pépinière