test 1 Arctotis régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 Arctotis régulièrement à la vente sur la pépinière

L’Arctotis est un genre faisant partie de la famille des Astreraceae. Comprenant près de 80 espèces différentes, cette plante ressemble à des marguerites africaines, avec de vives couleurs et un feuillage argenté. Originaires du sud de l’Afrique (depuis l’Angola jusqu’à l’Afrique du Sud), les Arctotis sont parfois cultivés comme plantes annuelles semi-rustiques.

Selon leur hauteur, on trouve certaines variantes classées en Venidium ou en Arctotheca.

Cette plante vivace adore les sols secs, sablonneux ou caillouteux. Si son feuillage est persistant dans ses régions d‘origine, en Europe elle n’est la plupart du temps pas rustique.

Appréciée pour sa floraison abondante, l’Arctotis fournit des touffes étalées et ramifiées pouvant atteindre jusqu’à 60cm de hauteur. Les couleurs des fleurs sont particulièrement vives et contrastées, proposant des teintes variées de rouge, d’orange, de rose, de jaune, voire de blanc. Pouvant atteindre 12cm de diamètre, la floraison commence en Mars-Avril dans les régions douces. Elle diminue légèrement durant l’été pour reprendre activement en Septembre-Octobre, jusqu’aux premiers froids. Dans certaines zones, on pourra cependant profiter d’une floraison aussi en été.

Avec ses fleurs ayant des formes proches des grosses marguerites, on les compare souvent à des Gazania ou des Gerbera.Elles s’ouvrent aux premières lueurs du matin pour se refermer en fin de journée, quand le soleil décline. Par temps couverts, elles restent légèrement fermées. Les feuilles quant à elles sont situées sur la base de la plante.

Finement découpées, elles proposent une couleur verte légèrement argentée, et sont recouvertes d’un fin duvet. Elles restent tout l’hiver dans les climats doux.

Facile à cultiver, notamment sur des sols secs, l’Arctotis est une plante relativement résistante. Peu sensible aux maladies, cette plante attire les insectes, comme les pucerons noirs. Appréciée des paysagistes pour sa forme en touffe étalée, l’Artotis est bien adapté pour servir de couvre-sol dans les jardins. Un pied pouvant par exemple couvrir une surface de 2 à 3m².

Adaptée aux surfaces sèches (rocailles, talus) ou les bords de mer, cette plante peut aussi se cultiver en bacs : on sèmera au début du printemps, à l’abri du vent. Les premières pousses apparaissent au bout d’une dizaine de jours et on peut alors procéder au transplantage en terre. Idéalement, il conviendra de bien préparer son terrain : nettoyer la zone, ratisser et enfin ajouter du terreau. Puis la plantation peut se faire, en ayant soin de maintenir le sol humide puis d’éclaircir les poussent (en laissant environ un pied tous les 20 à 30 cm).

Une fois bien levés, il suffit de légèrement pincer la base du plant pour améliorer la densité de la touffe et la floraison à venir. Il est aussi possible, par la suite, de procéder à un bouturage, en prélevant des jeunes pousses (non fleuries) que l’on placera en godets, à l’abri du soleil, durant quelques semaines.


  • Collection : Arctotis à la pépinière