test 1 BACOPA régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 BACOPA régulièrement à la vente sur la pépinière

 Le Bacopa est un genre de plante vivace faisant partie de la famille des Scrophulariaceae. Parmi ce genre de plantes aquatiques, on trouve environ 50 espèces, dont :

  • Bacopa repens ;
  • Bacopa caroliniana ;
  • Bacopa egensis ;
  • et, certainement la plus connue des botanistes : Bacopa monnieri.

Originaires d’Asie et Amerique du sud, ces plantes sont traditionnellement utilisées en ornement (par exemple pour l’aquariophilie en aquarium) mais sont aussi utilisées en médecine. On leur prête notamment des vertus thérapeutiques pour le traitement ayurvédique (science sœur du yoga). Bacopa monniera est en effet l’espèce la plus répandue dans nos régions européennes. Aussi appelée hysope d’eau ou brahmi en sanskrit, cette plante est une rampante glabre très ramifiée.

Ses feuilles en forme de spatules mesurent jusqu’à 2cm de longueur. Elles se répartissent de façons opposées, tout au long de la tige : celle-ci peut monter jusqu’à 50cm de haut. Les feuilles de Bacopa monnieri sont très recherchées pour leurs propriétés médicinales.Bien que comestibles, elles restent très amères.

La plante s’orne aussi de petites fleurs bleu pâle, dont les graines brun clair sont nombreuses à l’intérieur des capsules. Bacopa monnieri pousse naturellement dans les zones humides, comme les marais. On la trouve aujourd’hui en Asie mais aussi dans les étangs de Floride et de plus en plus en Europe. En raison de la régression de son habitat naturel, cette plante est aujourd’hui de plus en plus menacée.

Il est assez facile de le cultiver par bouturage mais on trouve de plus en plus de culture in vitro. Comme cette plante se plaît en zone humide, il est parfois envisagé de l’utiliser en phytoépuration, afin de traiter certains polluants. Mais c’est principalement en médecine que Bacopa Monnieri trouve son utilisation. Elle se révèle par exemple être un puissant tonique intellectuel, capable de stimuler la mémoire et la concentration.

On l’utilise donc pour lutter contre les pertes de vigilance et les troubles de la mémoire. Des études récentes ont notamment démontré son intérêt dans certains traitements contre la maladie d’Alzheimer.

En médecine douce, le Bacopa servirait aussi à raviver les cheveux ternes ou encore à traiter les problèmes d'impuissance, de stérilité ainsi que les douleurs articulaires (rhumatismes). Utilisé à seule fin d’agrément, Le Bacope pourra très bien supporter les zones ombragées, même lorsqu’il est cultivé en pot.

Planté en Avril-Mai, on pourra profiter d’une floraison abondante entre Mai et Octobre.



  • Collection : BACOPA à la pépinière