test 4 BECHE régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

4 BECHE régulièrement à la vente sur la pépinière

À côté du râteau et de l’arrosoir, la bêche fait partie des outils incontournables de tout jardinier qui se respecte. Elle permet en effet d’ameublir la terre pour faire en sorte que les plantes puissent s’enraciner solidement et prospérer. Elle est ainsi particulièrement utile si vous avez une petite surface de potager ou des parterres de fleurs et d’arbustes.

Cet instrument dit “aratoire” dispose d’une lame quadrangulaire qui est enfoncée dans le sol par pression du pied. La bêche est donc constituée d'un manche (en bois, en acier, en fibre de verre ou en plastique) sur lequel est fixé un soc, ou fer (une lame quadrangulaire plate et coupante) en acier. Sa fonction est d'ameublir la terre sur une profondeur d’environ 35 cm en la retournant. Cette opération de retournement permet aussi d'enfouir de la fumure dans le but d’enrichir le sol en matière organique.

Autre fonction : la bêche peut aussi servir à couper des racines, et à aider à l'arrachage de certains légumes (carottes, poireaux). Certains modèles sont équipés d’un manche légèrement recourbé ce qui permet un travail plus aisé de la terre. D’autres ont un manque se terminant en forme de T pour avoir plus de force dans le travail.

Ainsi, parmi les différents modèles de bêches, on peut distinguer les grandes familles suivantes :

  • La bêche plate, équipée d'un fer plat tranchant, mince et solide, d’une hauteur pouvant varier selon l’usage prévu ;
  • La fourche bêche, où le fer plat est remplacé par 3 à 5 dents. Elle est particulièrement recommandée pour travailler les terres collantes (argile) ou caillouteuses ;
  • Le louchet, avec un fer long et étroit. Celle-ci sera destinée à un travail plus précis ou pour sonder à une profondeur plus importante. Utilisé par les pépiniéristes pour arracher arbres et arbustes en pépinière, il permet d’atteindre les racines plus profondes.

Pour bien utiliser une bêche, avec un minimum de contraintes musculaires :

  • Se placer dos à la surface à bêcher ;
  • Poser un pied sur le haut du fer puis enfoncer la bêche en pesant de tout son corps ;
  • Une fois le fer enfoncé, basculer le manche en arrière vers le sol ;
  • Retourner la motte contenue dans la bêche de telle sorte que la terre du dessous soit dessus ;
  • Se déplacer sur le côté et répéter l’opération jusqu’au bout de la rangée ;
  • Une fois en bout de rangée, reculer d’un pas et recommence un nouveau rang.


  • Collection : BECHE à la pépinière