test 1 BINETTE régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 BINETTE régulièrement à la vente sur la pépinière

La technique qui consiste à ameublir la surface d’un sol s’appelle le binage. En jardinage, pour réaliser cette opération, on utilise une binette.

À la différence du sarclage, le binage n’a pas forcément pour objectif de désherber, mais bien d’aérer, décompacter et ameublir la terre, notamment autour des plantes. Ce travail permet d’empêcher les remontées d’eau vers la surface et d’éviter les fissures qui se créent lors des périodes sèches. Une terre bien binée sera ainsi mieux aérée, favorisant alors l’acheminement de l’oxygène  et la pénétration de l’eau vers les racines des plantes.

Car comme le dit le dicton : “un bon binage vaut deux arrosages” !

En outre, le fait de remuer la terre va légèrement la réchauffer, ce qui favorise la minéralisation de la matière organique et libère de l’azote. Tout bon jardinier constatera en effet que dans un massif fraîchement biné, les plantations retrouvent rapidement leur verdure et leurs couleurs. Autre avantage : cette manœuvre permet de réduire l’apparition de moisissures.

La binette est donc un outil indispensable à tout bon jardinier. Sa lame métallique, d’environ 15cm, forme généralement un angle aigu par rapport au manche. Pour être pleinement efficace, elle doit régulièrement être affûtée. Par extension, une binette pourra aussi servir à désherber ou coupe des racines : c’est ce qu’on appelle l’action de sarclage.

Ou trouve en France différents autres noms pour la binette, comme “raclette”, “houe”, “binoire” ou encore “sarcloir”. De la même manière, il est conseillé de biner régulièrement, car la terre restera meuble d’une fois à l’autre et l’opération sera alors rendue plus facile.

Outil polyvalent, la binette fait donc partie des incontournables du jardinage, aux côtés de la pelle, le sécateur ou encore le râteau et l’arrosoir. Il est conseiller de bien nettoyer et entretenir sa binette, si l’on veut éviter qu’elle s’use et se fragilise avec le temps. La lame doit être lavée après chaque utilisation, et le manche resserré (voire remplacé) régulièrement. On pourra aussi entretenir le manche en bois avec de l’huile de lin.

On trouve aujourd’hui sur le marché de nombreux modèles avec des manches ergonomiques, des fixations ou lames renforcées, et même des versions multifonctions binette serfouette (sorte de fourche, généralement à 2 dents).


  • Collection : BINETTE à la pépinière