test 1 Calcaire régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 Calcaire régulièrement à la vente sur la pépinière

En jardinage ou en agriculture, le fait d’amender un sol consiste à en améliorer les propriétés physiques. L’amendement, comme un engrais, désigne donc une substance que l’on incorpore au sol à cet effet dans le but d’en améliorer la qualité ou de corriger un point pouvant poser problème pour une culture voulue. Il en va ainsi du calcaire puisque cet élément est un point important d’un sol, qui peut influer fortement sur son pH.

Car l'amendement calcaire, aussi appelé chaulage, permet de faire remonter le pH d'un sol qui serait trop acide et d'en améliorer la structure physico-chimique. Un sol de jardin potager doit généralement avoir un pH compris entre 6,5 et 7, soit très légèrement acide. En-dessous de 7, un pH est réputé acide tandis qu'au-dessus, il est dit alcalin (ou basique).

Mais il est fréquent de rencontrer des sols plus acides que souhaité : il faut alors contrebalancer sa composition avec un ajout plus alcalin, à pH élevé, afin de revenir vers cette moyenne idéale. Le calcaire est évidemment riche en calcium or cet élément très alcalin est idéal pour faire remonter le pH d’un sol.

En réalité, l’amendement calcaire va même agir sur 3 propriétés du sol :

  • Chimique, car en ré-ajustant le pH, il va favoriser les échanges d'ions nécessaires à l'assimilation des éléments nutritifs par les plantes ;
  • Physique, car il va ameublir le sol et stabiliser sa structure ;
  • Et aussi biologique, dans le but de neutraliser l’acidité produite par l’activité bactérienne du sol.

Attention : il faudra bien sûr mesurer son apport en calcaire, sous peine de produire un effet inverse de sur-alcalinité qui serait tout aussi néfaste aux cultures.

Les solutions pour enrichir un terrain en calcaire sont multiples (chaux vive, craie, ou encore cendre de bois) mais il existe des produits prêts à l’emploi parfaitement adaptés et dosés pour un usage en jardin ou potager. Dans tous les cas, cet apport doit se faire en dehors de phases de croissance de la plante, de façon à préparer le terrain avant le pic de besoin de la plante : l’automne ou le début de l’hiver sont donc les moments les plus propices pour ce type d’amendement. On procède par simple enfouissement et mélange dans le sol, idéalement en plusieurs fois sur une même zone.


  • Collection : Calcaire à la pépinière