test 1 GARDENIA régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 GARDENIA régulièrement à la vente sur la pépinière

Le Gardenia est incontestablement un produit “star” de nos jardins ! Ce genre de plantes à fleurs de la famille des Rubiaceae comprend près de 200 espèces différentes. Avec son feuillage vert brillant et ses magnifiques fleurs en coupes blanches, virant sur l’ivoire, le Gardenia répand aussi un agréable parfum à la fois suave et enivrant. Selon les espèces, il peut parfois être épineux.

Originaire des forêts asiatiques (Chine, Japon…) cette belle plante est souvent considérée comme une des plus belles plantes d’intérieur. Confortablement installé dans un séjour ou une chambre, il parfumera la maison durant une longue période pouvant s’étendre de mai à octobre si les conditions lui sont favorables. Il faut surtout noter que le Gardenia apprécie particulièrement la chaleur, et qu’il supportera difficilement des températures sous les 5° C.

Il sera donc le plus souvent nécessaire de le cultiver en pot ou en bac, afin de pouvoir le rentrer en intérieur quand les températures baissent. On considère généralement que cette plante est bien adaptée à une culture en appartement, en véranda ou en serre.

C’est sous une forte luminosité que le Gardenia pour fleurir le plus abondamment. Il faudra toutefois prendre soin de ne pas l’exposer à la lumière directe du soleil, ce qui risquerait de fortement l’endommager. Le fruit produit en fin de floraison est généralement brun-orangé : sa pulpe orange contient les graines qui sont nombreuses. Par ailleurs, le Gardenia n’apprécie pas les sols calcaires : il faudra donc veiller à ce que le sol de culture soit plutôt à tendance acide, et donc éventuellement à compléter le terreau avec de la terre de bruyère, par exemple, ou tout autre substrat que vous conseillera votre pépiniériste.

Pour faciliter le drainage, il sera utile de placer des billes d’argile au fond du pot ou du bac : cette mise en place facilitera à la fois la circulation de l’eau et de l’air, autour des racines, pour leur éviter tout risque d’asphyxie. Procéder à un arrosage au moins deux fois par semaine, en faisant attention que l’eau utilisée ne contienne pas trop de calcaire. Si besoin, ajouter un peu d’engrais pour favoriser la pousse.

Il faudra toutefois faire attention, en période hivernale, à ce que le Gardenia ne trempe pas trop dans l’eau : ne pas laisser d’eau stagnante dans les coupelles, essayer d’y placer des billes d’argile et n’arroser que quand la terre redevient sèche. Il pourra alors gérer lui-même ses besoins en haut, sans risque de le noyer ou le faire geler.


  • Collection : GARDENIA à la pépinière