test 1 ERIOBOTRYA régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 ERIOBOTRYA régulièrement à la vente sur la pépinière

Eriobotrya est un genre botanique qui comporte plus de 30 espèces d'arbustes et de petits arbres à feuilles persistantes. Ces plantes font partie de la famille des Rosaceae (où l’on trouve aussi les mûres, les fraises ou encore les coings), et sont majoritairement d’origine asiatique.

Pour faire le lien entre son nom et son apparence, il suffit de décomposer : Erion, en grec signifie “laine” et Botrus qui signifie “grappe”. Ainsi, on comprend qu’une des principales caractéristiques d’Eriobotrya est de développer des sortes de grappes de fleurs à l'aspect duveteux. L'espèce la plus connue est l’Eriobotrya Japonica, ou Néflier du Japon, voire aussi Bibacier.

Ce petit arbre fruitier se distingue par son port gracieux. Au bout de son tronc tortueux, le Néflier du Japon développe des feuilles persistantes, relativement brillantes et résistantes. Ces feuilles simples, alternes, persistantes peuvent mesurer jusqu'à 20-25 cm de long. Très nervurées, elles sont plutôt solides et ont le bord du limbe denté. Leur dessus de la feuille est vert foncé, luisante, tandis que la face inférieure est tomenteuse et plus roussâtre.

Ensuite, les fleurs blanches apparaissent et sont présentes tout au long de l’hiver, ce qui en fait un superbe élément décoratif pour votre jardin. Enfin, il produit des fruits jaune orangés qui sont parfaitement comestibles : s’ils sont cueillis bien murs (pour éviter l'acidité qu'ils produisent), ces fruits peuvent être utilisés en confiture, en pâtisserie, ou même en compotes.

Peu rustique, ce bel arbuste peut supporter des températures allant jusqu'à -10°C. Mais l’idéal, pour favoriser la production ses petites baines jaunes, est de la planter en région chaude, au soleil. Une fois sa maturité atteinte, cet arbuste peut tout de même avoisiner les 12 m de hauteur. Les jeunes rameaux et bourgeons sont facilement identifiables à leur aspect cotonneux.

Les racines sont grêles, très peu envahissantes, ce qui signifie qu’on pourra le planter près d’un mur ou d’un autre obstacle. En revanche, le Néflier du Japon n’aime pas vraiment le vent : éviter de trop travailler le sol au pied de l'arbre sous peine de le rendre trop meuble et donc de fragiliser sa stabilité. Pour l’hiver, l’ajout d’un paillis pourra être recommandé, surtout en région froide. Les fruits ovoïdes, de couleur jaune orangé ou ivoire, sont des baies à chair orangée ou blanche jaunâtre, à goût acidulé, très juteuses. Les pépins, brun noir, sont de taille variable, les arbres de semis ont peu de pulpe, les meilleures sélections fruitières ont des pépins moyens à petits.

Parmi les autres espèces, citons aussi :

  • Eriobotrya Deflexa, ou Néflier de Taiwan ; plus petit que le Japonica, cet arbuste ne dépassera pas les 9m de haut et présente l’inconvénient de ne pas supporter les températures négatives ;
  • Ou encore Eriobotrya Fragrans, plus petit et essentiellement cultivé pour ses essences, utilisées en parfumerie et aromathérapie.


  • Collection : ERIOBOTRYA à la pépinière 

        
 0.00