test 1 ANDROPOGON régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 ANDROPOGON régulièrement à la vente sur la pépinière

L’Andropogon, aussi parfois appelé Barbon, fait partie de l'ordre de Graminales, famille des Poaceae. Ses épillets sont souvent accompagnés de poils, que l'on peut comparer à la barbe d'un homme, d'où son nom (andros = homme, et pogon = barbe).

Cette herbacées peut atteindre une hauteur de 1,50 m. Sa tige peut être utilisée pour en extraire un colorant ocre. On peut facilement l’identifier grâce à ses épillets géminés, et ceux de l'extrémité ternés. Ces graminées ornementales sont majoritairement des plantes de plein soleil.

Mais même dans les forêts, on trouve quelques espèces de graminées, dont les Androgopons, que de nombreux jardiniers considèrent comme des plantes ornementales. Ainsi, il est possible de planter ces espèces dans des zones moins exposées au soleil, puisque la plupart s’adaptent très bien à l’ombre.

Parmi les espèces d’Androgopon les plus connues, on trouve :

  • Andropogon schoenanthus (ou Andropogon odorant) ;
  • Andropogon muricatus (ou Andropogon murique) ;
  • Andropogon gerardii ;
  • Andropogon virginicus (ou Andropogon de Virginie) ;
  • Andropogon scoparius (ou Andropogon Prairies Blues) ;
  • et encore Andropogon inermis, Andropogon schotti ou Andropogon glomeratus.

L'Andropogon odorant, est aussi parfois appelé Jonc odorant. Cette espèce est originaire de l'Inde et de l'Arabie : on la cultive dans les serres chaudes. Très prisé dans les pays où il croît spontanément, à cause du parfum agréable que l'on extrait de ses feuilles, celles-ci sont aussi parfois employées en infusion comme le thé.

L'Andropogon murique, lui aussi originaire de l'Inde, est connu sous le nom de Vétiver. On utilise ses racines sèches en parfumerie, à cause de l'odeur agréable qu'elles répandent, et qu'elles doivent à l'huile essentielle obtenue par distillation.

On lui attribue la propriété de préserver les étoffes des vers, d'où lui vient son nom vulgaire de Vétiver. L’Andropogon gerardii est une grande graminée à port souple, idéale à planter sur terrain sec et pauvre.

Avec ses chaumes rosâtres et son feuillage bien coloré en automne, elle est particulièrement appréciée dans les bouquets. L’Andropogon de Virginie a été découvert pour la première fois en France en 2006, dans les Landes et la Gironde.

Particulièrement envahissante, cette espèce se multiplie très rapidement : ses akènes se propagent naturellement par le vent, en flottant sur l’eau et peuvent également adhérer et être transportés par les animaux (via la laine ou la fourrure) ou les vêtements.

L’Andropogon scoparius est une graminée vivace aux feuilles bleutés hérissées. A l’apparence de touffes, cet Andropogon fleurit en automne en produisant de petite fleurs blanches duveteuses, le long de ses tiges.

Avec sa coloration automnale orange à pourpre, cette plante à feuillage caduc apprécie les expositions ensoleillées et les sols bien drainés. On pourra aussi le cultiver en pot mais il faudra alors prévoir des arrosages plus fréquents lors de la période estivale.


  • Collection : ANDROPOGON à la pépinière