test 3 CONCOMBRE régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

3 CONCOMBRE régulièrement à la vente sur la pépinière

Roi des salades estivales, le concombre est une plante potagère herbacée, rampante, appartenant à la famille des cucurbitacées. Il s’agit donc d’un proche cousin du melon, de la courge, de la calebasse ainsi que du cornichon. De son nom botanique Cucumis sativus le concombre est techniquement un fruit consommé comme un légume. Originaire des pentes de l’Himalaya, il apporte avec lui fraîcheur et croquant jusque dans nos régions européennes.

Les botanistes répertorient plus de 800 variétés différentes de concombre à travers le monde, réparties en 3 grandes catégories :

  • le concombre hollandais (ou anglais), de forme longue avec une écorce brillante et un petit rétrécissement au bout ;
  • le concombre épineux (ou américain), plus court, à la surface mate et rugueuse ;
  • et le mini-concombre (ou concombre libanais), court, lisse et brillant. Plus rare mais il s’invite de plus en plus sur les climats méditerranéens.

La culture du concombre n’est pas particulièrement compliquée mais elle requiert tout de même la vigilance du bon jardinier. Tout d’abord, le concombre a besoin de beaucoup de soleil pour produire une bonne récolte. Il faut commencer par planter les concombres dans une zone très ensoleillée du jardin (au moins 8 heures d’ensoleillement par jour. L’idéal étant que la zone de plantation soit ensoleillée dès les premières lueurs du matin.

Cultivés en pots ou directement en pleine terre, les concombres ont besoin d’un sol riche et fertile pour se développer et prospérer. Il faudra choisir une terre légère et bien aérée pour faciliter le drainage.

Au moment de la plantation, veiller à bien compléter le mélange avec du compost, et ce dans chaque trou de plantation, à l’aide des outils adéquats (pelle, fourche, etc.). Ceci permet non seulement d’apporter des nutriments mais favorise encore plus l’écoulement de l’eau.

Il est possible de semer directement des graines de concombre à même le sol. Mais il est conseillé de procéder par repiquage de jeunes pousses, pour bénéficier d’une meilleure robustesse lors de la croissance. Il est important d'éviter de planter vos concombres à côté de pommes de terre : celle-ci dégage en effet une substance nocive à leur croissance. En revanche, il peut être intéressant de planter des radis ou des choux à proximité, car ils auront pour effet bénéfique de repousser certains nuisibles.

Si vous souhaitez cultiver des concombres chaque année, il est aussi conseillé de faire tourner l’emplacement avec d’autres plantes : ceci évitera au concombre de développer des maladies liées au fait de rester sur le même sol. Pensez à récolter les concombres régulièrement au cours de la saison, pour ainsi favoriser la croissance de nouveaux fruits.


  • Collection : CONCOMBRE à la pépinière