test 1 CYATHEA régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 CYATHEA régulièrement à la vente sur la pépinière

La famille Cyathea regroupe en fait plus de 450 espèces de fougères arborescentes tropicales de la famille des Cyatheaceae. Originaires des forêts tropicales humides et tempérées, ces plantes sont constituées d’une tige unique qui se termine par une prolifération de feuilles. Le tronc n’est que très rarement rampant ou ramifié : en général, il grimpe à la verticale en hauteur et peut atteindre plusieurs mètres de haut selon les espèces. A la base de certains Cyathea on peut distinguer une masse de racines, plus ou moins fibreuses

L’espèce Cyathea Australis est celle qui, bien qu’originaire des régions australes, est probablement la plus adaptée dans nos régions européennes tempérées. Cette espèce est l’une des plus rustiques de son espèce : elle supporte des températures très basses, jusqu’à -12°C. Ceci permet donc d’envisager la cultiver dans nos jardins, pour ajouter une touche de verticalité dans vos compositions.

Son tronc de couleur noire, relativement large et parsemé de petites épines en fait une espèce facilement reconnaissable parmi les autres Cyathea. Bien que parfaitement acclimatée à nos régions, elle apportera une vrai touche exotique à votre jardin, notamment de par sa couronne de feuilles vertes luisantes. Pouvant atteindre jusqu’à 6 m de haut, sa croissance est en moyenne de  cm par an. Cette superbe fougère peut se cultiver en extérieur mais dans les régions plus fraîches, il sera préférable de l’installer en intérieur, dans un pot (dans une véranda, par exemple) et éventuellement de la placer à l’extérieur en été.

Cyathea Australis n’aime pas particulièrement le soleil direct : il est conseillé de la garder dans une pièce relativement fraîche et de la placer à l’ombre à l’extérieur. Il ne faut pas oublier d’arroser régulièrement cette plante gourmande en eau. Autre espèce de Cyathea, que l’on confond souvent avec Australis : Cyathea de Cooper (ou Cooperi). Cette fougère est aussi originaire d’Australie mais son tronc est plus fin que sa cousine Australis. Elle partage ainsi bon nombre de caractéristiques similaires, avec toutefois une croissance plus rapide : à cm de pousse par an.

Son tronc est légèrement strié  et ses filaments sont un peu irritants. Du fait de la moindre largeur de son tronc, en plus de sa sensibilité au soleil direct, cette espèce supportera moins l’exposition au vent, une fois arrivée à sa croissance maximum. Il faudra être particulièrement vigilant lors du choix de son emplacement.

Parmi les autres espèce de Cyathea les plus répandues, on peut aussi citer :

  • Cyathea Smithii, que l’on trouve plus souvent en sous-bois et dont les vieilles frondes forment une jupe épaisse ;
  • Cyathea Dealbata, qui ne dépasse que rarement les 4,5 m de haut dans nos régions.  Avec ses feuilles à revers vert argenté, elle apporte une touche d’élégance à vos massifs ;
  • Cyathea Robusta, qui dispose de pétioles velus particulièrement décoratifs. Sa croissance est rapide mais ne dépasse pas 4 m au stade maximum ;
  • Ou encore Cyathea Medullaris, au tronc très noir et pouvant atteindre jusqu’à 20m de haut.

Quel que soit votre choix, la famille des Cyathea est un véritable appel au voyage et au dépaysement… dans votre propre jardin !


  • Collection : CYATHEA à la pépinière