test 1 ANTHRISCUS régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 ANTHRISCUS régulièrement à la vente sur la pépinière

L’Anthriscus est une plante vivace de la famille des Apiaceae

Ce nom scientifique désigne ce qu’il est communément appelé “cerfeuil sauvage”.

Ce genre compte environ une douzaine d'espèces de plantes herbacées. Cette plante est aussi appelée « cerfeuil d'âne » ou « ciguë blanche », à cause de sa ressemblance avec la grande et la petite ciguë. Parmi les espèces les plus répandues en France, on trouve :

  • Anthriscus caucalis, ou anthrisque commun ;
  • Anthriscus cerefolium, ou cerfeuil commun ;
  • Anthriscus nitida ou cerfeuil lustré (ou alpestre) ;
  • Anthriscus sylvestris, ou anthrisque des bois, ou cerfeuil sauvage.

L’Anthrisque sylvestris est certainement la plus abondante dans les différentes régions.

Cette plante est en effet particulièrement envahissante et rudérale : elle a la capacité à pousser facilement dans un environnement à forte fréquentation humaine (abord des maisons, décombres, tas d’ordures…). La tige est creuse, presque glabre et vire occasionnellement au pourpre. Plus ou moins ramifiée, elle peut mesurer entre 60 et 150 cm de hauteur. Les nœuds inférieurs comportent portent une frange de poils. Sous la surface, les racines latérales émergent d’une racine pivotante épaisse et tubéreuse qui peut atteindre plus de 2 m de profondeur.

Les feuilles sont généralement recouvertes d’un duvet sur la face inférieure, tandis qu’elles restent pratiquement glabres sur la face supérieure. Disposées en rosette à la base de la tige, elles s’alternent de part et d’autre de la tige à mesure qu’elles poussent et peuvent mesurer jusqu’à 30 cm de longueur. De taille moins importante près du sommet de la plante, elles ont une découpe grossièrement denticulée.

L’inflorescence est un un ensemble de petites fleurs qui peut atteindre jusqu’à 6 cm de diamètre. Cet ensemble (ou ombelle) possède de 4 à 10 rayons qui mesurent jusqu’à 3 cm de longueur. Les ombellules portent de 4 à 6 petites feuilles ovées lancéolées et de 3 à 7 fleurs blanches. Chacune de ces petites fleurs blanches compte 5 pétales, parfois encochés.Les fleurs situées à la marge de l’ombelle ont généralement de plus grands pétales que celles à l’intérieur.

Les fruits sont appelé des diakènes. Ils sont de couleur verte à noire, sont lisses et possèdent un anneau de poils à la base. L’Anthrisque sylvestris est facile à repérer dans les fossés au au bord des routes. Cette mauvaise herbe pousse dans des endroits humides et perturbés. Elle préfère les endroits ensoleillés et les sols riches, mais peut aussi s’acclimater dans les endroits plus ombragés.

Pour freiner la prolifération de ces Anthrisque des bois, il suffit de couper ou d’arracher les plants, qu’ils soient jeunes ou plus matures. Lors de la période de floraison, la coupe va génèrer la prolifération de rosettes et l’accélération de la croissance des plants environnants. Capable de se reproduire par ses graines (ou à défaut, par ses racines latérales) celle-ci peut produire jusqu’à 10 000 graines par plant : ces graines resteront viables dans le sol pendant plusieurs années.


  • Collection : ANTHRISCUS à la pépinière