test 1 BOURRACHE régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

1 BOURRACHE régulièrement à la vente sur la pépinière

La bourrache ou bourrache officinale (Borago officinalis) est une plante annuelle proche de la Borago officinalis alba, une variété à fleurs blanches. Le mot bourrache vient du latin borra qui signifie poil. Elle est également nommée Bourrasse ou Langue-de-vache. Elle peut atteindre 60 à 90 cm de haut et possède des tiges creuses, veules, avec de larges feuilles duveteuses . Elles présentent d’importantes cymes pendantes à fleurs étoilées bleues (parfois roses ou blanches) suivies de fruits capsulaires ovales. Elles sont très fréquentées par les abeilles.

Nombreuses et variées sont les références historiques aux vertus euphorisantes et revigorantes de cette herbe que mentionnaient déjà Pline l’Ancien et Dioscoride, comme le prouve le fameux dicton latin “Ego borago, gaudia samper ago” (Moi, la bourrache, j’apporte toujours le réconfort). Ses vertus sont soulignées dès le Moyen-Âge et à la Renaissance : on recommande d’ajouter ses fleurs dans la salade “pour rendre l’esprit heureux”, ses feuilles dans le vin “pour chasser la tristesse, la mélancolie et l’abattement”, de faire un sirop de ses fleurs pour calmer “toute personne lunatique ou frénétique”, et même de les confire dans un sucre pour en accroître les effets. La couleur et la forme de ses fleurs en faisaient, selon divers témoignages, un motif apprécié pour les broderies et ouvrages des dames.

Native du bassin méditerranéen, de l’Espagne à la Turquie, la bourrache s’est acclimatée dans presque tout l’Europe et les autres parties du monde. Concernant la culture de la bourrache, il faut savoir qu’elle pousse un peu partout, même si le sol est pauvre et sec, mais la plante est d’autant plus florissante que le sol est riche et humide. Cette une plante qui préfère le soleil. Sa multiplication et facile par semis, au printemps ou en automne. La bourrache se sème aussi naturellement. Contrairement à une idée répandue, les jeunes plants peuvent très bien se replanter, à condition d’être bien arrosés. Les parties de cette plante principalement utilisées sont les feuilles, les fleurs, et les graines pour y extraire de l’huile.

C’est également une plante diurétique et anti-inflammatoire, qui a également la réputation d’être antidépressive. Elle peut être utilisée en usage externe pour calmer les irritations de la peau, pour se rincer la bouche et faire des gargarismes. Les graines contiennent de l’acide gamma-linolénique et l’huile extraite de ces graines s’emploie pour traiter les problèmes hormonaux ou les affections de la peau. La bourrache est cultivée à grande échelle pour son huile, utilisée dans les industries pharmaceutique et cosmétique. La bourrache est également utilisée en cuisine. Les feuilles ont un léger goût de concombre et interviennent dans des boissons fraîches ou alcoolisées. Les fleurs garnissent joliment les salades et se font également confire au sucre, comme les violettes candies, pour décorer les gâteaux.

Attention cependant, la bourrache peut susciter des allergies alimentaires chez certaines personnes. On a découvert que les feuilles (mais pas l’huile extraite des graines) contiennent de très petites quantités d’un alcaloïde sui peut cause des troubles hépatiques. Dans certains pays, la plante (mais pas l’huile) est soumise à des restrictions légales avec un emploi réservé aux praticiens qualifiés.


  • Collection : BOURRACHE à la pépinière