test 4 DIMORPHOTECA régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

4 DIMORPHOTECA régulièrement à la vente sur la pépinière

Les Dimorphotécas sont des plantes annuelles, vivaces appartenant à la famille des Asteraceae. Principalement originaire d’Afrique du Sud, on la cultive pour ses fleurs qui ressemblent beaucoup à des marguerites. Pour s’épanouir, elles ont besoin d'un bon ensoleillement et un sol bien drainé et fertile pas trop humide. Il faudra donc les arroser régulièrement pour éviter une sécheresse du sol.

Les fleurs apparaissent en Juin et s’ouvrent lorsqu’il fait soleil ou que le ciel est clair et lumineux. Elles se referment les soir venu, apportant ainsi des touches très colorées à vos massifs, au rythme du jour et de la nuit. Pour que les fleurs poussent correctement, il suffit de prendre soin de retirer systématiquement les fleurs fanées : cette opération favorise en effet la pousse de nouveaux boutons. On trouve plusieurs dizaines d’espèces de Dimorphotécas mais parmi les plus connues, on trouve le Dimorphoteca Caulescens.

Cette variété à tiges courtes produit de petites fleurs mauves et violettes, sur une période assez longue (du début du printemps jusqu'aux premières gelées). Son feuillage persistant vert clair s’intègre parfaitement dans les massifs et cette plante ne dépasse jamais les 70cm de hauteur. C’est au printemps que l’on plante ce Dimorphoteca, sur un sol léger, drainé et plutôt sec, en ayant bien soin d’espace les pieds de 30 à 40 cm. La multiplication des pieds se fait ensuite par division de la touffe ou par boutures de tiges.

On place le Dimorphoteca à l’abri des vents froids et dans une zone où le soleil est présent au moins 6 heures par jour. L’entretien de cette plante est assez simple puisqu’il suffit de bien arroser le pied, en évitant de mouiller le feuillage. Avant les périodes de gel, on pourra arracher les pieds et les rempoter pour les conserver à l'abri (en serre ou à l'intérieur).

Particulièrement adaptée au bord de mer, cette plante peut facilement trouver sa place en bordures, dans des massifs, des parterres, sur des rocailles, ou encore en pot sur des balcons ou terrasses.

Certaines espèces peuvent être victimes du Botrytis quand la température est trop humide.

Il faudra aussi prendre soin de traiter contre l’invasion de pucerons. A noter que l’on trouve aussi cette plante sous le nom de Osteospermum, désignation supplémentaire ainsi ajoutée à l’encyclopédie botanique, tome 4, par M Lamarck publiée en 1816.


  • Collection : DIMORPHOTECA à la pépinière