test 12 Figuier à partir de 20.00€ aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

12 Figuiers régulièrement à la vente sur la pépinière

Les Figuiers, FICUS carica, sont des arbres originaires du pourtour méditerranéen où ils ont, depuis des siècles, contribué à l’alimentation des populations locales. Au fil des années de nombreuses variétés sont apparues. Certaines d’entre-elles se sont avérées adaptées au climat océanique tel qu’en Bretagne, mais aussi sur un vaste territoire au nord de la Loire. La seule restriction étant le froid hivernal. En effet, autour de – 15 °C celui-ci peut intégralement geler. Sachant, qu’au printemps de nouvelles pousses devraient repartir de la souche. 

Depuis de nombreuses années nous avons fait des collectes de boutures sur des figuiers locaux auxquels nous avons donné la plupart du temps le nom de l’endroit où il a été collecté (ex. : Figuier ‘Pors Mabo’, Figuier ‘Goas Trez’…). Nous avons des variétés plus connues qui ont fait leurs preuves telles que Figuier ‘Madeleine des 2 saisons’ ou Figuier ‘Brown Turkey’, une sélection anglaise. Ces figuiers d’une grande diversité gustative sont tous adaptés à notre climat. Il s’agit pour la plupart de variétés bifères, c’est-à-dire produisant 2 récoltes dans l’année. C’est vrai pour le bassin méditerranéen, un peu moins chez nous… En fait au nord de la Loire, sauf hiver exceptionnel sans gel, la première récolte de juin-juillet ne se fera pas. En effet, les figues produites par l’arbre en automne, appelées ‘Figues fleurs’, tomberons en fin d’hiver. C’est seulement les figues qui se seront constituées au printemps, appelées ‘figues vraies’ ou ‘figues fruits’, qui arriveront à maturité en fin d’été et au début de l’automne. Le début de la fructification est très variable. Elle dépend essentiellement du début de la douceur printanière. Tant qu’il fait froid le figuier ne bouge pas. Dès les beaux jours apparaissent les petites figues qui vont arriver à maturité environ 5 à 6 mois plus tard. 

Le Climat au nord de la Loire est différent par les températures négatives que l’on peut rencontrer mais aussi par la pluviométrie. Ce n’est un problème qu’au niveau racinaire. Le figuier ne doit jamais être planté en terrain trop humide en hiver, notamment un terrain trop argileux. Dans ce type de terrain, il faudra forcément créer une butte de terre pour l’accueillir. Il préfère un terrain bien drainé, et même sablonneux, humifère si possible avec une exposition ensoleillée. Le figuier ne craint pas le vent. Nous en avons qui fructifient en bord de mer et même très proche du front de mer.  

Il existe une grande variété de formes et de couleurs de fruits. Celles que nous commercialisons vont de la figue verte à chair jaune-vert, à la figue verte teintée de rouge à chair rouge foncé ou encore avec une chair jaune ressemblant à du miel. Chacune à un goût différent, mais cueillies à maturité, elles n’ont rien à envier aux figues issues du bord de le méditerranée.  

Les figuiers, par leurs dimensions naturelles, sont souvent délaissés faute de place. C’est une erreur. Il est possible, en taillant chaque année, de maintenir un figuier dans des proportions raisonnables. Les fruits apparaissant sur le bois de l’année précédente. Une taille répartie sur deux ans permet de maintenir l’arbre tout en profitant de la fructification.  


  • Collection : Figuier à la pépinière 

      
à partir de 50,00 €
      
à partir de 20,00 €
      
à partir de 20,00 €
      
à partir de 20,00 €