test 6 Mandarinier régulièrement à la vente aux pépinières Lepage Bretagne "Bord de mer"

6 Mandarinier régulièrement à la vente sur la pépinière

Le Mandarinier fait partie de la famille des Rutaceae, où l’on croise aussi les Citronniers, Pamplemoussiers et autres Orangers. Originaire d’Asie, le genre Mandarinier contient en réalité plusieurs espèces, chacune ayant des caractéristiques différentes.

Le Mandarinier Satsuma (Citrus Unshiu, originaire du Japon), par exemple, figure parmi les variétés de Mandarinier les plus rustiques. Cet arbuste résiste en effet aux températures très froides, pouvant aller jusqu’à -15 °C. Ce petit arbre se cultive donc assez facilement dans toutes les régions de France.

Le mandarinier Citrus deliciosa quant à lui ne pourra pas se cultiver partout. Il ne supporte que difficilement les températures inférieures à -10 °C et requiert donc des zones climatiques plus douces et tempérées. Il peut se cultiver aussi bien en pot qu’en pleine terre, ce qui permet de pouvoir le rentrer en intérieur, lors des périodes où il risquerait le gel.

Il faudra tout de même prévoir une terre riche et légère. Amateur de lumière, le Mandarinier a besoin d’un ensoleillement d’au moins 4h par jour. Prévoir aussi un arrosage important au printemps et en été, tout en prenant soin que les racines ne trempent jamais dans l’eau. Il sera aussi nécessaire de prévoir un apport d’engrais durant cette période où sa croissance est maximum. Amateur de chaleur le jour, le Mandarinier apprécie malgré tout la fraîcheur nocturne.

Quelle que soit l’espèce choisie, l’arbuste ne dépassera que rarement les 5 à 6m de hauteur ; voire moins de 2m s’il reste cultivé en bac. Aux mandarines, on préfère aujourd'hui la consommation de clémentines (hybride entre la mandarine et l’orange douce) car cette dernière ne produit que très peu de pépins. Mais le Mandarinier conserve l’avantage de sa rusticité et de sa culture plus facile. En outre, il produit une huile très recherchée pour ses vertus apaisantes et antiseptiques. Véritable atout ornemental de votre jardin, il apporte à coup sûr un air de voyage et de poésie. 

Il peut être intéressant d’associer des plantes produisant beaucoup de nectar et de pollen à proximité de votre Mandarinier :les roses trémière, la lavande ou encore le lupin sont, par exemple, des plantes mellifères idéales pour accompagner cette arbuste. On peut aussi associer des citronniers pour profiter des insectes pollinisateurs qui ne manqueront pas de venir butiner cet espace.

Bien que résistant à des températures négatives, le Mandarinier est plus fragile aux gelées dans ses premières années de croissance : il faudra donc le protéger grâce à un voile d’hivernage pendant les 2 premiers hivers. Une forte gelée pouvant d’ailleurs lui faire perdre quelques feuilles.


  • Collection : Mandarinier à la pépinière